Daël

La première photo plante le décor.

Les Pyrénées, en arrière plan, deux musiciens complices. Une cornemuse et un violon, dont il en émane un son épatant, des sourires, du soleil.

Nous sommes seuls au fin fond le l’Ariège, exceptées les quelques vaches qui profitent du concert improvisé, tout en broutant tranquillement. Ils échafaudent des accords, s’amusent, se défient à coup de notes… alors que je tente de capter avec le plus de sincérité possible leurs échanges de regards.

Comment qualifier ce moment? Surnaturel. Comme si le temps était suspendu. Inoubliable aussi.

PS: puisque Margaux était de la partie, et que la lumière était divine, j’en ai profité en fin de journée pour tenter une petite expérience… le résultat est juste génialissime, faites défiler les images jusqu’à la fin pour découvrir les images!

SHARE